A ma tendre moitié, Alyne…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis les trois dernières années de ta vie, 

J’ai eu beaucoup de mal à te voir souffrir

Je pensais souvent à toi, tous les jours, toutes les nuits…

J’avais beaucoup de peine à te voir dépérir

 

 

Pendant tout ce temps, je refoulais mes émotions

Je les gardais pour moi

Je ne voulais pas que tu les ressentes

Ni toi, ni nos enfants ni tous les autres membres de la famille qui était là pour moi

 

 

Bien que de la maladie tu sois touché, je n’ai jamais cessé de t’aimer

Je savais qu’un jour nous serions séparés de corps mais unis a jamais par la pensé

 

 

Jamais je ne t’aurais laissé tombé, je te devais bien ça, toi ma bien-aimé.

Tu as été là pour moi tellement longtemps 

Que c’était maintenant à mon tour de prendre soin de toi

 

 

Jusqu’à ton dernier souffle, j’ai été à tes cotés, tu semblais tellement apaisée…

Le son de ma voix à lui seul semblait toujours te calmer

Tu te sentais en sécurité…

 

 

Tard dans la soirée, tranquillement, tu t’en es allée,

Ta vie ne tenait qu’a un fil mais notre amour, lui, n’a pas bougé!

Je t’aime plus que tout, tu l’avais deviné!

 

 

La mort a la cruauté de nous séparés mais l’amour a le pouvoir de nous garder enlacés, même de l’autre côté…

 

 

Avec le temps, je pourrai peut-être me libérer de ce poids 

Qui m’a tant accablé, d’être impuissant devant cette maladie 

Qui est venu te chercher…

 

 

Repose en paix!

Ton époux,  Alain (ou Allen juste pour toi)

15 novembre 1939 – 17 mars 2014

 

Société Alzheimer des Laurentides

 C.P.276

Sainte-Agathe-des-Monts, Qc, J8C 3A3

Tél: 819-326-7136

Sans frais: 1-800-978-7881

Téléc: 819-326-9664

admin@salaurentides.ca

 

Oeuvre de charité: 10490 3166 RR 0001