S'informer

La maladie

La recherche

Infolettre

Journal l'Échange

Communiqués

Documentation

La maladie

La maladie d’Alzheimer en tant que maladie grave et prévalente n’a été identifiée que depuis peu.

La maladie d’Alzheimer existe depuis le début de l’histoire humaine. Cependant, notre compréhension de la maladie n’est que relativement récente :

  • Au cours des 100 dernières années :la maladie d’Alzheimer a été formellement décrite en 1906 par le médecin allemand Alois Alzheimer, qui lui a donné son nom.
  • Au cours des 50 dernières années :la communauté scientifique internationale a effectué des avancées importantes dans sa compréhension de la maladie d’Alzheimer et de ses impacts. De nombreuses recherches sont toujours en cours dans le but de découvrir des traitements et des remèdes.
  • Au cours des 20 dernières années :grâce notamment aux activités des Sociétés Alzheimer d’ici et de partout à travers le monde, de nombreuses mesures ont été adoptées afin de  combattre la stigmatisation entourant la maladie et de mieux soutenir les personnes atteintes, leurs familles et les proches aidants.

Beaucoup de progrès ont été réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire.

Découvrez-en plus sur l’histoire derrière la maladie d’Alzheimer >>

 

La maladie d’Alzheimer est le trouble neurocognitif le plus répandu

La maladie d’Alzheimer représente entre 60 et 80 % de tous les diagnostics de maladies neurocognitives.

Il est toutefois inexact de dire que si une personne est atteinte d’un trouble neurocognitif, elle est alors atteinte de la maladie d’Alzheimer;  il est aussi inexact de dire que tous les troubles neurocognitifs sont une forme de la maladie d’Alzheimer.

Faites la différence entre la maladie d’Alzheimer et les impacts normaux du vieillissement >>

La maladie d’Alzheimer change les fonctions cognitives du cerveau

personne : sa manière de penser, de ressentir et d’agir.

Chaque personne est affectée différemment. Bien qu’il soit difficile de prévoir les symptômes, l’ordre dans lequel ceux-ci se manifesteront ou leur vitesse de progression, il y a des signes précurseurs auxquels vous devez faire attention.

Découvrez-en plus sur l’impact de la maladie d’Alzheimer sur le cerveau >>

 

La maladie d’Alzheimer est progressive. Plus vite la maladie est diagnostiquée, plus les chances d’avoir une meilleure qualité de vie sont élevées. Pour cette raison une personne ne devrait jamais hésiter à discuter ouvertement avec son médecin de famille ou à consulter un.e spécialiste (neurologue) lorsqu’elle note des modifications importantes dans son fonctionnement quotidien (pertes de mémoire, difficultés d’apprentissage ou dans l’exécution de tâches routinières).

La maladie d’Alzheimer est habituellement décrite par des stades qui reflètent la gravité des symptômes.

  • Le stade léger :à ce stade, les symptômes (pertes de mémoire, difficulté à apprendre de nouvelles choses ou de concentration, problèmes légers de coordination) ne sont pas toujours évidents. Cependant, ils deviennent récurrents et on peut avoir du mal à s’acquitter d’une tâche familière. La personne qui se rend compte de ces changements gagnera à en parler, à demander de l’aide au besoin et à prendre des mesures pour prévoir ses besoins futurs.
  • Le stade modéré :la mémoire et les autres facultés cognitives continuent de se détériorer et les symptômes commencent à être plus perceptibles. La personne a besoin d’aide pour effectuer ses tâches quotidiennes et l‘implication de la famille et des proches aidants augmente fortement. Les programmes et les services de répit offerts dans votre communauté peuvent être une aide précieuse! Le placement de la personne atteinte dans un milieu de vie offrant des soins spécialisés pourrait être envisagé pour la première fois.
  • Le stade avancé :une fois que la maladie en est à ce stade, la personne sera incapable de communiquer verbalement ou prendre soin d’elle. Les fonctions de base, comme manger ou les soins d’hygiène personnelle, sont affectées. Les soins pourraient être nécessaires en tout temps et la qualité de vie en dépend.
  • La fin de vie :le déclin cognitif a progressé au point où la personne a besoin de soins en tout temps. On passe alors à des soins palliatifs et à des soins de réconfort pour assurer la qualité de vie jusqu’à ce que la mort survienne.

ON PEUT BIEN VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Bien que chaque parcours avec la maladie soit unique (et difficile), il est possible de bien vivre avec la maladie d’Alzheimer ou un autre trouble neurocognitif majeur.

Les études démontrent qu’il y a toutes sortes de façons d’améliorer votre cheminement avec la maladie. Par exemple, adopter de saines habitudes de vie, faire de l’exercice et faire travailler sa mémoire aide à ralentir sa progression et facilite la gestion des changements qui l’accompagnent.

De plus il existe des ressources et de l’aide pour vous soutenir, vous et votre famille. En allant chercher rapidement le soutien nécessaire, vous pouvez préserver une qualité de vie élevée tout en vivant avec la maladie, et ce, aussi longtemps que possible.

Découvrez ce que vous pouvez faire  après avoir reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer ou de trouble neurocognitif majeur>>

S'informer

La recherche

En tant que membre du mouvement Alzheimer québécois, la Société Alzheimer Laurentides (SAL) contribue à l’effort collectif de financement des efforts de recherche, mais surtout à la promotion du Programme de recherche de la Société Alzheimer du Canada (PRSA).  Ce programme existe depuis 1989. Il rallie toutes les Fédérations des Sociétés Alzheimer provinciales et permet de financer des projets et d’encourager les chercheurs à explorer de nouveaux moyens radicaux de faire progresser les connaissances sur les troubles neurocognitifs, pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif, des familles et des proches aidants.  Depuis deux ans, le PRSA prend la forme d’un concours ouvert articulé autour de quatre grandes priorités : la recherche fondamentale, la recherche clinique, les services de santé et la santé de la population.

Pour en savoir plus sur la recherche menée sous l’égide de la Société Alzheimer du Canada cliquez ici >>

Infolettre

JOURNÉE MONDIALE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER

JARDIN DE FRANÇOIS

 

En voir plus >>

Sujets abordés:

-Résultat du Cyclo-Mémoire 2021

-L’importance d’un diagnostic précoce

Et plus encore!

En voir plus >>

Journal l'échange

Communiqués

Janvier 2021

Dans le contexte de la COVID-19, plus que jamais, la Société Alzheimer Laurentides est présente pour informer, soutenir et accompagner les personnes atteintes et les proches aidants.
Ensemble, brisons l’isolement : consultations téléphoniques, groupes de soutien et rencontres réinventés, activités de répit et de stimulation à domicile. Etc.


30 septembre 2020

Suite aux dernières directives gouvernementales, la Société Alzheimer Laurentides désire faire une mise à jour sur les services offerts à la clientèle sur le grand territoire des Basses et hautes Laurentides. Le changement de palier en zone rouge touche particulièrement les MRC suivantes :

– MRC Deux-Montagnes
– MRC Thérèse-de-Blainville
– MRC Rivière-du-Nord
– MRC Mirabel

23 juin 2020

Depuis les 3 derniers mois, la Société Alzheimer Laurentides suit de très près l’évolution de la pandémie du COVID-19 et nous avons pu mettre en place une démarche interne afin d’évaluer, au fur et à mesure, les prochaines étapes à entreprendre pour notre organisme.

 

….

Documentation

La Société Alzheimer Laurentides dispose d’un Centre de documentation qui est ouvert au public du lundi au vendredi, durant les heures régulières de bureau. Les personnes intéressées pourront y trouver des dépliants, des brochures, des livres et des vidéos qui vont leur permettre de mieux comprendre les différents aspects de la maladie d’Alzheimer et des maladies neurocognitives majeures, ainsi que les enjeux auxquels les personnes atteintes et leurs proches sont confrontés. Certains documents sont distribués gratuitement, d’autres peuvent être empruntés. Une partie de la documentation est aussi accessible en ligne.  

Pour consulter ces ressources, cliquez ICI!